«L’état d’esprit a changé»

Les médecines alternatives essaiment dans les hôpitaux suisses depuis une quinzaine d’années. En consultation, en salle d’accouchement, au bloc opératoire, leur pratique se développe petit à petit, portée par une demande soutenue. Une tendance qui se renforce depuis le plébiscite des médecines complémentaires (MC) en votation populaire en 2009. Lire la suite…

Source : arcinfo.ch